{"searchBar":{"inputPlaceholder":"Rechercher par mot-clé ou poser une question","searchBtn":"Rechercher","error":"Veuillez saisir un mot-clé pour effectuer une recherche"}}
{}

Bienvenue sur le site Web de Schneider Electric

Bienvenue sur notre site Web.

Choisissez un pays ou une région

Welcome the the Schneider Electric French website. It looks like you are located in the United States, would you like to change your location?

Traduisez en francais
{"support":{"yesButton":"Oui","noButton":"Non","feedback":{"title":"Quelles améliorations pouvons-nous apporter ?"},"submitButton":"Soumettre","successMessage":"Merci de nous avoir fait part de vos commentaires.","title":"Cela vous a-t-il été utile ?","feedbackPercentLabel":"personnes ont trouvé cela utile","captcha":{"error":"Veuillez cocher la case appropriée."}}}
Consulter notre FAQ

Pourquoi existe-il 2 types de temporisations différentes sur les démarreurs étoile-triangle LC3D ?

Pour commuter le moteur d'étoile vers triangle, le démarreur étoile- triangle de type LC3xx doit actionner son contacteur triangle avec un "léger" retard par rapport à l'action sur le contacteur étoile, ceci afin d'assurer un temps de coupure suffisant au contacteur "étoile".

Pour les contacteurs de calibre LC1D80 et inférieur, la durée de commutation de 40 ms +/- 15 ms entre l'ouverture du contact "O" et la fermeture du contact "F" du module temporisé LADS2 suffit pour assurer ce temps de coupure.

Ce n'est pas le cas pour les contacteurs LC1D115 et LC1D150, la durée assurée par le module LADS2 n'est plus suffisante et il y aura un risque de court circuit.
Le bloc de contact auxiliaire LADT2 associé à un contacteur auxilaire type CAD32 inséré dans la commande permet de garantir l'ouverture du contacteur étoile avant la fermeture du contacteur triangle.

En savoir plus

Vous ne trouvez pas ce que vous recherchez ?

Contactez notre service client local si vous avez des questions ou si vous avez besoin de plus de détails ou d'une assistance technique.
En savoir plus