France
Bienvenue sur le site Web de Schneider Electric

Bienvenue sur notre site Web.

Vous pouvez choisir un autre pays pour voir les produits disponibles ou vous rendre sur le Global website pour obtenir des informations sur l'entreprise.

Choisissez un pays ou une région

Presse

Avec une note de 9,01/10 au T3 2017, le baromètre Planète & Société atteint son objectif 2017 un trimestre avant le délai fixé

· Schneider Electric sélectionné pour la 7e année consécutive dans la Climate A list du CDP (ex-Carbon Disclosure Project)
· Le Groupe est lauréat de la première édition des Integrated Thinking Awards

Schneider Electric, le leader de la transformation numérique de la gestion de l'énergie et des automatismes, publie, comme depuis trois ans, ses résultats financiers et extra-financiers, pour le troisième trimestre 2017. Grâce au baromètre Planète & Société, le Groupe se fixe des objectifs ambitieux et mesure ses résultats liés au développement durable sur une période de trois ans (2015 à 2017) à travers 16 indicateurs mis à jour chaque trimestre. Avec une note de 9,01/10 à fin septembre 2017, le baromètre dépasse son objectif prévu de 8,63/10 à cette date. Le baromètre ayant atteint 8,48/10 à fin décembre 2016, son objectif annuel 2017 a été réévalué à 9/10 au lieu de 8/10 initialement.

Les résultats extra-financiers par indicateurs se décomposent comme suit :

Gilles Vermot Desroches, Directeur du Développement durable de Schneider Electric, commente : « Nous sommes particulièrement fiers d’avoir été sélectionnés une nouvelle fois dans la liste A du CDP Climat, en reconnaissance de notre stratégie au service des technologies de la transition énergétique et de nos efforts pour réduire nos propres émissions de CO2. Cette performance, parce qu’elle est atteinte pour la 7e année consécutive, est tout particulièrement remarquable et nous encourage à poursuivre notre mission d’apporter l’énergie à tous, partout, tout le temps grâce à nos technologies. Ce trimestre Schneider Electric est également lauréat de la première édition du prix de « l’Integrated Thinking » pour la qualité de son engagement, sur la durée, en faveur d’un modèle de développement prenant en compte les dimensions économiques, sociales, sociétales et environnementales. »

A noter ce trimestre

Sur le pilier Planet :

  • L’indicateur « 10% d’économies d’énergie » atteint 9,2% d’économies d’énergie sur les principaux sites du Groupe couvrant 80 % de sa consommation énergétique totale publiée. Les activités industrielles du Groupe comportent une forte proportion d’assemblage, manuel ou automatique, et peu de ces processus sont fortement énergivores. Cependant, Schneider Electric se veut exemplaire dans la réduction de ses consommations énergétiques, et utilise ses propres technologies et logiciels pour tirer l’efficacité énergétique et la réduction de CO2.
  • L’indicateur « Vers le zéro déchet mis en décharge pour 100 sites industriels » a dépassé son objectif et compte, au troisième trimestre 2017, 116 sites répondant aux exigences « Vers le zéro déchet en décharge ». À partir de 2015, une nouvelle stratégie environnementale a été mise en place, se focalisant notamment sur le renforcement de la gestion des déchets à travers le programme Waste as Worth (« Le déchet est une valeur »). Ce programme, déployé sur la période du programme d’entreprise Schneider is On 2015-2017, comprend, outre l’indicateur du baromètre Planète & Société : le déploiement d’actions spécifiques de réduction et de réutilisation maximales de déchets thermoplastiques, métalliques et emballages de transport ; ainsi que le déploiement d’une initiative de valorisation optimale des déchets métalliques, en se concentrant sur les sites générant les volumes les plus importants.

Sur le pilier Profit :

  • L’indicateur « 120 000 tonnes de CO2 évitées avec nos services de maintenance, récupération et fin de vie » affiche 148 415 tonnes de CO2 évitées. Depuis 2009, Schneider Electric cherche à créer des filières de récupération du gaz SF6 pour ses produits arrivés en fin de vie dans le monde entier. Schneider Electric a structuré et renforcé la solidité de ses offres commerciales autour du programme EOL (End Of Life) grâce à des partenariats avec des titulaires de licences pour la gestion de déchets dangereux, et autres entreprises de recyclage. EOL est une offre de service qui peut répondre à un besoin de recyclage ponctuel ou programmé d’anciens appareils électriques (mode standalone) ou être groupée avec une offre de modernisation d’installations du type ecoFitTM (remplacement d’anciens appareils par de nouveaux appareils plus performants).
  • L’indicateur « x5 sur le chiffre d’affaires du programme d’Accès à l’Energie pour promouvoir le développement » présente une performance stable. Le chiffre d’affaires du troisième trimestre 2017 est 2,09 fois supérieur à celui du troisième trimestre 2014. Pour rappel, suite à la cession d’une filiale fin 2016, les ventes de celle-ci ont été exclues du résultat 2016 sans toutefois modifier ni la baseline 2014 ni l’objectif à horizon 2017, augmentant ainsi les exigences liées à l’objectif de multiplier par 5 le chiffre d’affaires de 2014 en 3 ans. Schneider Electric a pour objectif de fournir des solutions complètes d’accès à l’énergie qui soutiennent les activités entrepreneuriales génératrices de revenus, favorisent les services communautaires ou garantissent les usages domestiques. L’offre de produits et solutions se développe donc pour répondre aussi bien aux besoins individuels que collectifs, de la lampe portable à la microcentrale décentralisée, en passant par le système solaire domestique, le système de pompage de l’eau et l’éclairage de rue.

Sur le pilier People :

  • L’indicateur « Un jour de formation pour chaque collaborateur chaque année » reste stable au-dessus de son objectif, avec 85,2% de collaborateurs ayant reçu au moins une journée de formation dans l’année. En 2016, le Groupe a redéfini sa stratégie de formation autour de 3 axes : une culture de la formation inclusive, en poursuivant son objectif d’une journée de formation par an et par salarié ; le développement des meilleurs experts par fonction – cela inclut la définition d’un parcours d’apprentissage pour les postes considérés comme cruciaux, en insistant sur l’expérience et l’exposition en plus de la formation officielle ; une volonté de proposer plus de contenus digitaux, plus riches et plus sociaux (au sens réseaux sociaux du terme), et tirer parti de la plateforme My Learning Link pour mesurer l’activité mais aussi l’impact des formations sur la productivité et l’engagement des collaborateurs.
  • L’indicateur « 150 000 personnes défavorisées formées aux métiers de l’énergie » poursuit sa croissance vers son objectif, avec 143 756 personnes formées. Ce trimestre a été marqué par le lancement en Inde d'un nouveau centre de formation d’électriciens pour les résidents de la prison centrale de Srinagar (Jammu-et-Cachemire). Ce projet entre dans le cadre de nos formations de base, sur quelques mois, gratuites et accessibles au plus grand nombre, adaptées au mieux à la réalité locale. Ces formations donnent lieu à la délivrance d’un certificat de compétences par Schneider Electric.

*******************

La présentation des résultats extra-financiers du troisième trimestre 2017 est disponible sur le site www.schneider-electric.com/isr/ww/fr

Suivez-nous sur :                  

Hashtags: #LifeIsOn #DevDur #ISR #Barometre #Planete&Societe

Expert

Gilles VERMOT DESROCHES

Directeur du développement durable, Schneider Electric

Gilles Vermot Desroches a rejoint Schneider Electric en 1998. Il est Directeur du Développement Durable depuis 2000. Après une première expérience comme dirigeant d’ONG puis au sein d’un cabinet[...]

Lire la suite
Contacts
Fichiers attachés
download.success
Malheureusement, il semble que nous ayons eu un petit soucis technique. Pouvez-vous retenter votre chance ?