Nos marques

Bienvenue sur le site Web de Schneider Electric

Bienvenue sur notre site Web.

TAS Group développe son offre d’hébergement à Sophia Antipolis avec un datacenter éco-efficient conçu par Schneider Electric

- Un PUE cible à 1,28
- Un datacenter flexible et évolutif pour répondre aux besoins de croissance de l’entreprise
- Des technologies de pointe pour une maîtrise efficace des coûts énergétiques

Schneider Electric, spécialiste mondial de la gestion de l’énergie et des automatismes, a accompagné TAS Group dans son projet de développement en lui proposant un datacenter de proximité évolutif, efficient, peu énergivore, qui s’implante de manière neutre dans son environnement.

TAS Group, éditeur et intégrateur de logiciels bancaires, a fait figure de pionnier en 1997 sur la Côte d’Azur à Sophia Antipolis en proposant très tôt des activités d’hébergement. En 20 ans, son offre d’infogérance et de services managés s’est considérablement développée, cette activité représentant aujourd’hui les 2/3 de son parc. En 2015, TAS Group mène une reflexion pour la création d’un deuxième datacenter, au cœur de Sophia, pour accompagner sa croissance.

« Le dynamisme du tissu économique local a été un facteur de développement important. Nous avons souhaité étendre notre rayonnement au-delà de la région PACA en nous appuyant sur des infrastructures de pointe et en proposant à nos clients une offre d’hébergement dans un datacenter intégrant des technologies innovantes » souligne Francesco de Simoni, Directeur France TAS Group.

En avril 2016, TAS lance une consultation avec un cahier des charges mettant l’accent sur deux axes prioritaires : l’optimisation de l’espace disponible et le rendement énergétique pour réduire les coûts d’exploitation.

Un datacenter modulable en 3 phases et un PUE cible de 1,28

Consulté sur le projet, Schneider Electric propose un datacenter reposant sur 3 phases de déploiement, pour répondre à une montée en charge progressive, et sur des solutions de gestion de l’énergie innovantes garantissant un faible PUE.

« Les coûts de refroidissement représentent près de 40 % de la facture énergétique d’un datacenter. C’est un poste clé à travailler pour augmenter l’efficacité énergétique. Le surdimentionnement des salles est un autre facteur de surcoût non justifié. C’est pourquoi nous proposons une approche modulaire de déploiement des datacenters qui accompagne nos clients dans leurs phases de croissance. En travaillant sur ces deux axes, nos solutions permettent une baisse considérable des OPEX » précise Pascal Rival, Responsable commercial projets datacenters, Schneider Electric France.

Schneider Electric dispose d’un portefeuille global de solutions adaptées à quasiment tous les besoins de refroidissement.  Pour ce nouveau datacenter TAS Group, deux groupes de production de froid d’une capacité de 290 kW basés sur la technologie de free-cooling, utilisant l'énergie de l'air et placés à l’extérieur ont été retenus.

La climatisation est assurée par les solutions InRow, permettant d‘insérer le refroidissement entre les baies au plus près de la source de chaleur. Le confinement en allée chaude évite que l’air chaud ne soit redistribué dans l’ensemble de la salle. Par ailleurs, les contrôles intelligents des unités InRow régulent activement la vitesse de ventilation et le flux réfrigérant en fonction de la charge thermique émise par les équipements informatiques permettant jusqu’à 30 % d’économies d’énergie.

Pour assurer la sécurité de l’alimentation, Schneider Electric a proposé l’onduleur compact Galaxy VM qui assure une réduction significative des dépenses énergétiques grâce à son mode ECOnversion™. Il conjugue baisse de la consommation d’énergie et optimisation de la disponibilité ainsi que du rendement, tout en assurant la protection des applications critiques.

Ainsi équipé, le datacenter de TAS France vise un PUE global estimé à 1,28 à 100 % de l’exploitation.

Une urbanisation qui tient compte des contraintes du site

L’urbanisation de la salle informatique optimise l’espace disponible avec l’installation de baies de 60 cm de large, tirant profit de chaque m². Grâce aux 2,4 m sous plafond, la distribution électrique est assurée par des gaines à barres situées au-dessus des baies et permettant de dégager de l’espace au sol et aux murs.
Autre particularité de la salle : la présence de piliers de soutainement, qui ont été totalement intégrés dans la structure IT pour faciliter la circulation et gagner de l’espace.

Lancée en septembre 2016, la première phase du datacenter de TAS France est entrée en exploitation depuis le mois d’avril 2017. La salle informatique occupe aujourd’hui 50 % de la capacité totale du site, et compte 99 baies pour une puissance totale de 227 kW.

« Le respect du cahier des charges et les équipements technologiques de pointe Schneider Electric nous confortent dans notre choix. Avec de telles technologies et une approche modulaire nous sommes confiants pour les prochaines années » conclut Francesco de Simoni.

Caractéristiques techniques

  • Surface totale 500 m²
  • Phase 1 finalisée en avril 2017 -  250 m²
  • (Phase 2 : 58 baies / Phase 3 : 68 baies)
  • 99 baies de 227 kW
  • 2 groupes froid Free cooling 290 kW
  • 16 climatiseurs InRow, confinement en allée chaude
  • 2 onduleurs Galawy VM
  • PUE estimé à 1,28 à 100 %

 

A propos de TAS Group

TAS Group est un leader européen dans le domaine des logiciels bancaires, du paiement électronique et de la gestion des flux financiers. Côté à la bourse de Milan depuis 2000, le groupe est présent en Italie (maison mère), France, Espagne, Suisse, Allemagne, Etats Unis et Bresil. Le groupe emploie plus de 400 experts en systèmes d’informations qui développent et intègrent des solutions à hautes performances et disponibilités. Le filiale Française du groupe, basée à Sophia Antipolis sur la Côte d’Azur, est plus particulièrement en charge des offres d’hébergement et de cloud computing. 

Adoption de la plateforme de certification de la Blockchain de Wiztopic

Depuis le 2 octobre 2019, Schneider Electric certifie son contenu sur Wiztrust afin de sécuriser sa communication. Vous pouvez vérifier l'authenticité des communications d'entreprise sur le site Web Wiztrust.com.
Afficher le communiqué de presse (pdf, 185 kb) S'ouvre dans une nouvelle fenêtre
Partager cette page :