{"searchBar":{"inputPlaceholder":"Rechercher par mot-clé ou poser une question","searchBtn":"Rechercher","error":"Veuillez saisir un mot-clé pour effectuer une recherche"}}
{}

Bienvenue sur le site Web de Schneider Electric

Bienvenue sur notre site Web.

Choisissez un pays ou une région

Welcome the the Schneider Electric French website. It looks like you are located in the United States, would you like to change your location?

Traduisez en francais
{"support":{"yesButton":"Oui","noButton":"Non","feedback":{"title":"Quelles améliorations pouvons-nous apporter ?"},"submitButton":"Soumettre","successMessage":"Merci de nous avoir fait part de vos commentaires.","title":"Cela vous a-t-il été utile ?","feedbackPercentLabel":"personnes ont trouvé cela utile","captcha":{"error":"Veuillez cocher la case appropriée."}}}
Consulter notre FAQ

Comment choisir entre les différents types de parafoudre ?

Les parafoudres permettent de protéger les équipements électriques contre les surtensions provoquées par la foudre. Ceci étant dit, il n’est pas toujours aisé de s’y retrouver entre les différentes technologies ni de savoir lequel choisir.

Familles de parafoudre

Il existe différents systèmes permettant de protéger une installation électrique de la foudre. Dans cette réponse nous traiterons uniquement des parafoudres modulaires destinés aux installations basse tension.
Pour la protection des appareils électriques indépendants, comme une télévision, un ordinateur, etc. il est également envisageable, en cas de risque faible, d’utiliser un dispositif parasurtenseur indépendant. Souvent représenté sous la forme d’une multiprise, ces appareils sont plus communément appelés prises parafoudres. Ceux-ci n’assurent que la protection des appareils qui leurs sont directement raccordés.

Types de parafoudre

Les normes actuelles définissent trois types de parafoudres pour les installations électriques basse tension monophasées et triphasées.

Type 1

Ces parafoudres sont capables d’écouler un courant de foudre très important, généralement de la Terre vers le réseau de distribution d’énergie. En effet, ils sont installés dans le tableau électrique principal lorsque le bâtiment est équipé d’un paratonnerre.

Type 2

Il s’agit de parafoudres destinés à écouler les courants générés par des coups de foudres indirects et provoquant des surtensions induites ou conduites sur le réseau de distribution d’énergie. Ils sont installés dans le tableau principal de distribution.

Type 3

Ces parafoudres sont installés en complément des parafoudres de Type 2 et sont destinés à réduire les surtensions aux bornes des équipements sensibles ou critiques. Leur capacité d’écoulement de courant est très limitée. En conséquence ils ne peuvent être utilisés seuls.

Quels parafoudres Schneider Electric choisir et à quel endroit les installer ?

La protection foudre doit s’appréhender de façon globale. Selon les cas d’application (grands sites industriels, data center, hôpitaux…), il est nécessaire d’utiliser une méthode d’analyse du risque permettant de guider vers un choix de protection optimale (paratonnerre, parafoudres).
Dans les autres cas (habitat, bureaux, bâtiments non sensibles aux risques industriels), il est plus facile de retenir le principe de protection suivant : un parafoudre de Type 2 est installé dans le tableau de tête de l’installation électrique. Ensuite, il convient d’apprécier la distance qui sépare ce parafoudre des équipements à protéger. Lorsque cette distance dépasse les 10 mètres, il convient d’installer un parafoudre complémentaire (Type 2 ou Type 3) à proximité des équipements à alimenter.

 

Comment dimensionner les parafoudres ?

Le dimensionnement des parafoudres Type 2 dépend essentiellement de la zone d’exposition (modérée, moyenne élevé). Il existe différentes capacités d’écoulement pour chacune de ces catégories (Imax= 20, 40, 65 kA (8/20)).
Pour les parafoudres Type 1, la capacité d’écoulement minimale est de Iimp = 12,5 kA (10/350) par ligne. Des valeurs plus élevées peuvent être requises par l’analyse du risque lorsque celle-ci est demandée.
 

Comment choisir les dispositifs de déconnexion associés aux parafoudres ?

Enfin le dispositif de déconnexion associé au parafoudre (disjoncteur ou fusible) sera déterminé en fonction du courant de court-circuit au lieu d’installation. Autrement dit, pour un tableau électrique d’une habitation, on choisira un dispositif de protection avec une Icc < 6 kA.
Pour des applications de bureau, l’Icc est généralement inférieure à 20 kA.
Les constructeurs fournissent une table de coordination entre le parafoudre et le dispositif de déconnexion associé. De plus en plus de parafoudres intègrent déjà ce dispositif de déconnexion dans le même boîtier (ex. iQuick PRD).

En savoir plus

Vous ne trouvez pas ce que vous recherchez ?

Contactez notre service client local si vous avez des questions ou si vous avez besoin de plus de détails ou d'une assistance technique.
En savoir plus